Groupe Litteraire

“Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n’avais pas le temps de me dire: «Je m’endors.”

C’est ainsi que commence À la Recherche du Temps Perdu, de Marcel Proust. Ce livre de 8 volumes a inspiré beaucoup de commentaires et a été traduit en beaucoup de langues. Dans la littérature française, il occupe à peu près la place que l’Ulysses de James Joyce dans la littérature anglaise.

Notre petit groupe ne commence pas loin du commencement du première livre. “Du Côté de Chez Swann.” Notre morceau, “Un Amour de Swann” peut être lu comme un roman: il a un commencement, un milieu, et une fin. Il contient une histoire d’amour entre Charles Swann, un homme en vue dans le monde de Paris, et Odette de Crécy, veuve jeune et ravissante, mais d’une mauvaise réputation. Mais aussi Un Amour de Swann est une partie clef du premier volume, et de l’œuvre entier. C’est pourquoi j’ai décidé de donner ici quelques notes sur notre lecture, afin que chacun puisse voir l’avant-scène.

Libre texte:. On peut lire Du Côté de Chez Swann avec n’importe quel browser.

Sommaire de la première partie de Du Côté de Chez Swann:

Le narrateur, qui commence sans se nommer, raconte comment, garçon, il se couchait de bonne heure, et nous plongeons dans 30 pages suivantes décrivant l’expérience du sommeil et du réveil. Notamment le rôle de Temps est grand pendant ce récit. L’auteur parle de ses expériences de sommeil à plusieurs reprises dans sa vie. C’est un thème majeur dans la Recherche.

Pendant les vacances de ses parents à Combray, pas loin de Paris, le narrateur raconte comment ses parents invitaient leur voisin Swann, depuis quelques années marié avec une femme de mauvaise réputation, Odette de Crécy, qui ne peut pas accompagner Swann parce qu’elle n’est pas connue de la mère du narrateur. La plupart de gens ne savent pas que Swann a des relations mondaines considérables, notamment avec Le Prince de Galles et Le Président de la République. Mais il est gentil, il apporte des fruits, des bouteilles de bon vins. Il était un ami de famille de longue date avant qu’il a fait son désastreux mariage. Garçon, le narrateur n’aimait pas les soirs où Swann dinerait avec ses parents, parce que ça veut dire qu’il n’aura pas un baiser de sa chère maman avant qu’il monte à sa chambre pour dormir.

C’est convenable de donner un prénom au narrateur, ce qu’il fait éventuellement : Marcel. Mais le caractère de ce Marcel n’est pas exactement celui de Proust. Par exemple, ce Marcel aime les femmes, et n’a aucun intérêt sexuel dans les hommes.

Le monde de Marcel garcon consiste largement de ses parents – père assez brusque, mère très douce, grand-mère très doué à lui, la servante Françoise, paysanne qui semble savoir tout ce que Marcel pense et tout ce qu’il fait.  Et la merveilleuse Tante Léonie, hypochondriaque qui se confine à sa chambre, même à son lit, et qui ne supporte pas de visites que ceux du prêtre et d’Eulalie, une femme boiteuse à tout faire. Tante Léonie donne Marcel des madeleines avec son thé. Elle passe son temps en espionnant les gens du village par sa fenêtre. (L’espionnage dans la Recherche est un moyen d’apprendre les choses secrètes sans se mêler trop dans les évènements). Plus tard, quand il sera jeune homme, il aura sa fameuse expérience de déjà vu avec des madeleines et du thé, qui montre que les plus intenses plaisirs puissent nous arriver des expériences presque sans relations avec eux, involontaires. C’est un thème majeur dans la Recherche.

Ses parents aiment marcher l’après – midi, sur deux côtés: le côté de chez Swann, et le côté de Guermantes. Ses deux côtés ont une signifiance clef dans le roman. Le premier représente la société bourgeoise, et le second la société aristocratique.

Un autre caractère du village est un homme apparemment érudit, M. Legrandin, ingénieur à Paris, qui est snob et qui refuse à donner le moindre aide aux parents de Marcel quand ils lui demandent quelques renseignements sur Balbec, sur la côte Normande, ou ils pensent à envoyer Marcel pour prendre l’air pendant l’été. L’hypocrisie et le snobisme sont aussi deux thèmes importants dans la Recherche.

Il y aussi à Combray un vieux professeur de musique qui s’appelle Vinteuil. Veuf, il a une fille. Quand il est mort, on dit que c’est à cause de la mauvaise conduite de sa fille avec une amie un peu plus âgée qu’elle. Marcel, qui, comme sa tante Léonie, est un grand espion, a vu dans une fenêtre ces deux jeunes femmes chez Vinteuil, et il a été horrifié de voir comment elles s’embrassent et se préparent de faire de gestes déshonorantes sur la photographie de M. Vinteuil. L’horreur chez l’homme qui perçoit de l’amour entre femmes est un thème majeur dans l’œuvre entier. On apprendra plus tard que Vinteuil était un compositeur de génie. L’idée que les grandes artistes puissent être insignifiants ou même méchants dans leur vie privée est une clef du roman entier.

Pendant une promenade avec son père et son oncle, Marcel vit une jeune fille, Gilberte, dont les parents sont M et Mme Swann. Elle fait un geste indécent à Marcel, qui tombe immédiatement en amour.

Marcel développe aussi une fascination pour la Duchesse de Guermantes, avant qu’elle fasse une apparence dans l’église de Combray. Il est déçu qu’elle ne soit pas si belle comme les images de ces ancêtres. Inspirée largement par la Comtesse Greffulhe, elle ferait un rôle capital plus tard dans le roman. Pour le moment, elle représente un rêve pour Marcel.

Les réminiscences de Combray font le commencement du roman entier, et beaucoup des thèmes clefs du roman font leur apparence dans la première partie de Du Côté de Chez Swann. La prochaine partie, Un Amour de Swann, donnerait des détails sur plusieurs thèmes.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s